26 février 2007

REVUE D'EFFECTIF

Présentation sommaire et non exhaustive de nos chères petites têtes blondes :

TOAD EST UN ADOLESCENT :

Il porte des fringues d'adolescent, écoute de la musique d'adolescent, et collectionne les rouleuses comme autant de trophées sportifs qu'il ne remportera jamais.

Toad est un prédateur hors pair.

Son terrain de chasse : les cours de lycée. Son appât : sa guitare

Dès que sa proie s'approche, il lui prend l'épaule. Il est déjà trop tard. La victime est conduite dans son terrier : le grenier des manzano pour une nuit de plaisir, à condition d'aimer le guimauve... Il se peut également qu'il décide de l'emporter dans son véhicule si des températures adoucies permettent un accouplement routier.

RELUS EST UN ARTISTE :

Il ne connaît rien à l'actualité, à la politique, au cinéma et se fout comme de l'an 40 de tout ce qui ne touche pas de près ou de loin au blues texan (et encore, il faut pas trop s'éloigner d'Austin). En fait, il ne voit pas plus loin que les frets de sa guitare.

Il aime rire de ses contemporains, et se sentir les doigts du haut de son balcon dominant la ville.

C'est un artiste, qui peint des toiles lorsque le soleil se couche, et détruit son oeuvre, éternel insatisfait, lorsqu' ennivré par le houblon, il abandonne sa passion et ne retrouve la quiétude que dans les bras de Morphée...

Serait-il alors un ange ?

Ou un démon : lorsque que possédé par des forces occultes, il sort sa cape, sa frange et se met à parler une langue inconnue.

Un magicien ? : capable de vriller les clés...

Le mystère reste entier.

GOUPIL EST UN MEDECIN MALGRE LUI

Empêtré dans ses années à la faculté comme une mouette engluée dans le pétrole de l'Erika, il n'est pas un jour sans qu'il se demande ce qu'il fait dans cette galère. Véritable funambule des partiels, il zigzague entre stages et smart, lendemain de pépite à l'hôpital et parties de pokers enfumées.

Pourtant, il s'accroche et je serais le premier à venir le consulter.

C'est un poète incompris dont les vers, plus que triviaux, sont, selon l'assistance, très choquants ou hilarants.

JACKIE EST UN COMMUNISTE :

Vétu de rouge, enmitouflé dans son écharpe, il traîne sa grande carcasse portée par ses frêles jambes arquées proférant toutes sortes de slogans anti police et anti sarko.

Certains disent qu'il est tombé sur la tête. Moi, je pense qu'il fera un très bon instit, gauchiste.

Son regret, jamais la barbe de Robert Hue ne viendra fleurir son doux visage.

Il restera imberbe.

Ainsi soit-il.

BOUBOU EST UNE CAILLE :

Pour lui, toutes les filles sont des "bitch". Il est très énervé et toujours en jogging.

Originaire de la banlieue de la Grande Verrière, il se sent exclu du système corrompu, t'as vu ?

Sa revanche : une autorité sans faille sur les militaires.

T'as vu ?

RAMI EST UN PARESSEUX :

A l'instar de cet animal, il aime à s'assoupir dans les endroits les plus inattendus après s'être désaltéré.

Mais ne vous y trompez pas, cette petite boule de poils est pleine de tendresse et ne demande que l'affection de ses congénaires.

MIMILE EST UN CHIEN MIGRATEUR

La fidelité qu'il voue à ses maîtres contraste avec son envie insassiable et récurrente de prendre son envol.

Il est une fourmi sous nos lattitudes où ses comptes sont tenus aux centimes d'euro près, et cigale aux antipodes où il ne se prive de rien.

Se trouvant fort dépourvu lorsque la bise fut venue, il retourna aux ASSEDIC, guichet 4, le teint mat rongé par le sel d'océans lointains, les cheveux longs et blonds comme le soleil qui l'a suivi tout au long de son périple, vétu d'un gilet exotique qu'il ne quittera plus, et le sourrire au lèvre.

Il ressortira triomphant de cet entretien, le torse bombé, et la certitude que la générosité du système social français d'indemnisation des personnes demandeuses d'emploi lui rapportera de quoi reprendre la route.

Qué même...   

OURS EST LA DETENTE :

Surdoué du taffis, dont il est devenu l'esclave éternel, il est le créateur :

Le 1er jour, Ours créa la détente, et il vit que cela était bon (ou détente).

Le 2ème jour, Ours créa la teute, et il vit que cela était bon (ou très détente).

Le 3ème jour, il créa le taffis, et il vit que cela était bon.

Les 4ème et 5ème jours, il a dit "non création Monsieur, trop de taffis".

Les 6ème et 7ème jours, croqué, il a "fait mire toute la journée devant l'ordos. Nul à chier Monsieur".

Amen

ET MOI QUI SUIS-JE ?

Réponse A : Un autiste

Réponse B : Un personnage singulier

Réponse C : Une personne tout à fait normale

(Plusieurs réponses sont possibles y compris la réponse C)

Bientôt les autres, promis.

      

Posté par nicoreb à 20:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur REVUE D'EFFECTIF

    c'est complètement con mais ça me fait trop marer!!c'est normal?qu'est ce que la normalité?un mot bien trop compliqué avec trop de sillabe que visiblement tu ne connais pas!!j'adoreeeeeeeee

    Posté par sonia, 02 mars 2008 à 10:49 | | Répondre
Nouveau commentaire